Zoom sur les nouveaux radars tourelles

Vous êtes habitué à voir des radars sur le bord des routes. Peut-être en avez vous remarqué un à la forme quelque peu futuriste ? Vous vous demandez ce que c’était ? Les radars dits « tourelles » utilisent une toute nouvelle technologie . Découvrons quels sont leurs caractéristiques.

Les différentes familles de radars

Il y a deux grandes catégories de radars en France : ceux fixes et ceux mobiles. Les installations fixes sont placées sur le bord des routes et sont permanents. En général, ils sont répertoriés dans les systèmes d’aide à la conduite comme l’avertisseur radar.

Les radars pédagogiques, de contrôle de vitesse et de franchissement font également partie de cette famille. Ce n’est pas le cas des radars mobiles, installés de façon temporaire à des endroits particulièrement accidentogènes ou qui présentent un danger particulier. Les installations de travaux, de vitesse ou encore la voiture radar sont quelques dispositifs mobiles fréquemment utilisés le long des routes.

Les nouveaux radars tourelles

Déployés depuis 2019, les radars tourelles nouvelle génération serviront, à terme, à remplacer les installations fixes et les radars de feux rouges. Comment se présentent-ils ? Avec leur design futuriste, vous ne pouvez pas les confondre !

Installés sur un mât d’environ trois mètres de haut, ils ressemblent quelque peu à un radar feu rouge, mais ils sont bien plus imposants puisque leur tourelle fait un mètre de hauteur. Les couleurs ne changent guère ; le gris, le blanc et le noir sont toujours utilisés. Toutefois, le radar tourelle se reconnaît à ses deux grandes vitres qui permettent d’abriter un appareil photo et une caméra de vidéosurveillance.

Ces radars bénéficient d’une technologie moderne qui leur permet d’intégrer de nombreuses fonctionnalités. Ils peuvent ainsi contrôler les véhicules dans les deux sens de circulation, jusqu’à un maximum de cinq voies. De plus, ils peuvent flasher en rafale. Ainsi, jusqu’à 126 véhicules pourront être flashés en même temps !

Enfin, ces installations sont à même de différencier un camion d’une voiture ou d’un deux-roues afin d’adapter ses critères de vitesse par exemple. Au-delà de la surveillance de la vitesse, elles pourront sanctionner différentes infractions comme :

  • Le franchissement d’un feu rouge ;
  • Le non-port de la ceinture de sécurité ;
  • L’utilisation du téléphone portable au volant ;
  • Le non-respect de la distance de sécurité.

Reply