Les collants en matière recyclée arrivent sur le marché !

Déjà présent dans le secteur de la papeterie, le recyclage a envahi le monde de la mode. Dans une optique de production plus responsable, les marques multiplient les vêtements faits à partir de déchets. Après les doudounes et les t-shirts, ce sont les collants qui rejoignent la liste des pièces écoresponsables.

Une production moins polluante

Incontournable de la garde-robe féminine, le collant fantaisie ou classique est l’un des accessoires avec la plus faible durée de vie. Il peut se filer rapidement, et n’est porté en moyenne que 2 à 6 fois avant d’être jeté.

De plus, le nylon qui le compose est très polluant à la production. Partant de ce constat, plusieurs entreprises ont décidé d’agir. Elles ont choisi de recycler les chutes de nylon provenant de grandes entreprises, pour les transformer en de nouvelles paires. Certaines entreprises invitent même les consommatrices à envoyer leurs paires usagées, pour leur donner une seconde vie.

Plus confortable, plus esthétique, plus résistant

Pour autant, la qualité n’est pas mise de côté. Les entreprises spécialisées dans ce domaine veulent recycler, mais aussi limiter la production de déchets. Pour cela, elles n’ont pas hésité à revoir la conception des bas.

Le maillage a été retravaillé, tout comme la taille de la ceinture. L’accessoire devient ainsi confortable à porter, et les créateurs imaginent désormais des modèles avec culotte gainante. Pour rallonger leur durée de vie, il existe des modèles possédant des parties renforcées au niveau du talon ou de la culotte.

Enfin, l’accent est également mis sur l’aspect esthétique. Le noir opaque reste l’option la plus populaire. Mais on trouve également des paires recyclées de couleur, ou ornées de motifs inspirés des pulls.

Une révolution qui touche toute la lingerie

Avec plus de 104 millions de paires jetées chaque année en France, l’arrivée des collants recyclés a marqué une petite révolution. Mais cela ne concerne pas uniquement cet accessoire.

L’univers de la lingerie est en train de vivre également sa révolution écologique. Des marques françaises se sont ainsi lancées dans la création d’un soutien-gorge en matières recyclées. Dans ce cas particulier, c’est la dentelle qui a droit à une seconde vie en habillant de nouveaux modèles.

Avec toutes ces initiatives, la mode prouve qu’elle peut continuer de produire des modèles en limitant son impact environnemental. En prime, le tout est produit en France ou en Europe, ce qui encourage les productions locales, sans nuire au porte-monnaie.

C’est le moment de changer ses habitudes et de se tourner vers la mode éthique.

Reply