L’évolution de la poupée à travers les siècles

Depuis leur apparition, les poupées ont toujours eu un rôle important dans la société et l’apprentissage des enfants. Témoins sociologiques de notre évolution, elles sont aujourd’hui à la fois jouet et œuvre d’art.

La première poupée

Dans l’Antiquité, les poupées étaient faites de chiffons ou en terre cuite. Elles représentaient des personnages religieux ainsi que des animaux et se rapprochaient de l’idée que l’on a des figurines. Elles permettaient aux enfants de répéter les scènes religieuses nécessaires à leur apprentissage.

La poupée qui commence à ressembler à l’idée que l’on s’en fait aujourd’hui apparaît au XVIe siècle. Elle est alors destinée aux enfants de l’aristocratie. À la fois ornement et jouet, elles sont en bois et chiffons et elles ne possèdent pas de jambes.

Visage poupin

C’est à partir du XVIIe qu’on fournit aux poupées des traits poupins, plus réels. Les yeux sont faits de billes de verre et les cheveux sont ajoutés minutieusement et peints. Elles deviennent articulées le siècle suivant avec la possibilité de leur faire bouger les chevilles. Toutefois, c’est seulement durant le XIXe que leur mobilité est plus travaillée.

Les poupées peuvent alors pivoter la tête qui est en papier mâché, tandis que le reste du corps est en bois. Leurs traits sont toujours enfantins. Aux cheveux peints s’ajoutent des cils et des sourcils placés à la main, bien que l’industrie remplace peu à peu l’artisanat.

Baigneur et petite fille modèle

Au XXe, alors que la Société Française de Bébé et Jouets fait son apparition pour concurrencer l’offre de l’étranger. De nouvelles matières permettent alors l’émergence des poupons « baigneurs ».

Constitué de celluloïd, le baigneur peut être lavé et apprend les gestes d’hygiène aux enfants. Son apparence se rapproche de celui d’un bébé : il n’a pas de cheveux et ses grands yeux détaillés sur billes de verre lui donnent l’air d’être vivant.

Les poupées ont des apparences de petites filles modèles ou de bébés et sont aussi utilisées comme doudou de naissance pour bébé. Elles ont un corps mou en tissu bourré et feutrine ou sont en nouvelle matière plastique. Les poupées se déclinent avec des toilettes à la mode. Sur un autre continent, en Amérique, Barbie fait son entrée en 1956.

Poupée

Technologies et évolutions de la poupée

Au XXIe, la technologie fait parler puis bouger les poupées. Elles deviennent modèles à materner dont il faut s’occuper et qui s’entourent d’accessoires comme les poussettes pour poupon. Il existe également des versions adultes auxquelles s’identifier comme Barbie.

La pluralité des ethnies apparaît également plus clairement : poupée à la peau noire ou aux traits asiatiques. Elles se déclinent également en une variété de métiers pour permettre l’identification de l’enfant.

Reply